brosse à dent

La brosse à dent et l’orthodontie

Les premiers traitements orthodontiques, appelés aux États-Unis « phase 1 thérapeutique ». Ces traitements précoces et intéroceptifs peuvent démarrer vers 6 ans. Par exemple, très tôt, idéalement vers 5-6 ans, ils corrigent la prognathie mandibulaire. Autre exemple : en activant la croissance du maxillaire, ils peuvent contribuer à améliorer la respiration nasale. Ils diminuent également le nombre d’extractions et raccourcissent le temps de traitement « multi-bague » de la phase 2 thérapeutique qui démarre à l’adolescence. Autre avantage, ils diminuent le risque de fractures des incisives supérieures lors des chutes… Et permettent de développer précocement une meilleure image de soi. Il va de soi que la brosse à dent fait partie des outils de l’orthodontie…

Au total, le traitement orthodontique sera moins douloureux et la participation de l’enfant au traitement est meilleure.

Une protection efficace contre la carie : le scellement des sillons

Vers l’âge de 6 ans apparaissent les premières molaires permanentes. Ces dents font souvent éruption avec un relief très marqué souligné par des sillons profonds et étroits. Ces sillons favorisent l’accumulation de plaque dentaire. Mais, en même temps, rendent très difficiles le nettoyage mais aussi l’action neutralisante de la salive. C’est pourquoi le scellement des sillons des molaires permanentes de votre enfant par le chirurgien-dentiste permet de protéger les jeunes dents permanentes contre la carie.

Les protège-dents : à porter le plus tôt possible !

Les chirurgiens-dentistes recommandent le port de protège-dents dans de nombreuses activités sportives… Quand il existe un risque de chocs entre participants ou contre une surface dure. Boxe, arts martiaux, patinage, skateboard, football, hockey, rugby… Pour mieux s’y habituer, il est conseillé de les porter dès les premiers temps. Le protège-dents prévient les fractures dentaires mais diminue aussi les risques de fractures de la mâchoire, les blessures cervicales et les commotions cérébrales en réduisant les risques de chocs et d’enfoncement de la mâchoire inférieure par rapport la mâchoire supérieure. Comparés aux protège-dents du commerce, ceux réalisés sur mesure par votre chirurgien-dentiste offrent la meilleure protection car ils sont mieux ajustés et plus confortables. Ils sont réadaptés en fonction de la croissance.

Les adolescents et la brosse à dent

L’adolescence est la marque de phases d’opposition aux adultes. Pendant cette période, les changements de comportements en matière d’hygiène et d’équilibre alimentaire peuvent augmenter le risque carieux. Une récente étude montre que si l’état de santé bucco-dentaire des enfants en France s’est considérablement amélioré ces 15 dernières années… Mais, celui des adolescents laisse encore à désirer : 4 adolescents sur 5 présentent des lésions carieuses ou des dents obturées. En effet, 1 adolescent sur 2 grignote entre les repas.

Une attitude souple mais vigilante des parents s’impose quand l’équilibre alimentaire n’est pas respecté. Notamment en ce qui concerne la limitation des boissons sucrées et acides responsables de l’érosion dentaire. Les visites régulières chez le dentiste, au minimum une fois par an, sont l’occasion pour l’adolescent de prévenir le risque carieux. Et d’assister a une véritable séance de motivation personnalisée et de revoir ainsi les gestes simples adopter au quotidien. Le scellement des sillons des deuxièmes molaires définitives, ou dents de 12 ans, est conseillé quand leur morphologie est très anfractueuse.

Pour faciliter toutes les interventions et avoir une hygiène parfaite à tout moment, la brosse à dent est un des éléments importants d’un traitement orthodontique. Le site mabrosseadent.com vous accompagnera dans le choix de la meilleure brosse à dent.