booking

Créer un site comme Booking

Vous souhaitez créer un site du même genre que Booking ? Une marketplace en ligne (plateforme de mise en relation de personnes)? Alors vous êtes au bon endroit pour faire le plein d’informations.

amazon publicité

D’abord Booking qu’est ce que c’est ?

Booking.com est un site web agrégateur de tarifs de voyage, c’est à dire qu’il permet à un utilisateur d’être prévenu en temps réel des disponibilités et des prix des hôtels.

C’est aussi un méta-moteur de recherche de voyages pour l’hébergement des réservations. Un métamoteur est un moteur de recherche qui se base sur plusieurs moteurs de recherche différents pour afficher ses résultats.

Enfin booking est un site néerlandais siégeant à Amsterdam et appartenant à Booking Holdings qui se trouve elle aux Etats Unis à Norwalk, Connecticut.

Quelques chiffres sur booking (2019) :

  • Plus de 20 millions d’annonces sur le site
  • 150 000 destinations dans 228 pays et territoires à travers le monde.
  • Chaque jour, 1 550 000 nuitées sont réservées
  • Le site est disponible en 43 langues
  • Chiffre d’affaire : 12.6 milliards de $ en 2017

Vous vous demandez surement comment booking a réussi à se développer dans l’optique de vous en inspirer pour votre propre marketplace en ligne ? Ne vous en faite pas nous allons vous donner quelques éléments sur l’histoire de Booking dont les plus importants qui leur ont permis de se démarquer.

Histoire de booking

La marketplace de service Booking.com est née en 2000 de la fusion de bookings.nl, fondé en 1996 par Geert-Jan Bruinsma avec Bookings Online, fondé par Sicco et Alec Behrens, Marijn Muyser et Bas Lemmens, qui opérait sous le nom Bookings.org.

En 1997, Geert-Jan Bruinsma voulait publier une annonce dans “De Telegraaf”, le plus important journal néerlandais de l’époque. L’annonce sera rejetée car le journal n’acceptait que les annonces avec le numéro de téléphone, et non avec un site Web.

En juillet 2005, la société a été acquise par Booking Holdings (ou Priceline Group, son ancien nom) pour 133 millions de dollars, puis elle a coopéré avec ActiveHotels.com (spécialisé dans la réservation d’hôtels), acquise par Booking Holdings/Priceline pour 161 millions de dollars.

Marketing

En janvier 2013, Booking lance sa première campagne publicitaire aux Etats-Unis nommé “Booking.yeah”, sur internet, sur les chaînes de télévision et même dans les cinémas avec l’agence de publicité Wieden + Kennedy Amsterdam. En septembre 2013, l’Australie est devenue le deuxième marché à regarder cette campagne. En janvier 2014, l’entreprise a lancé une campagne publicitaire au Canada puis la même année au Royaume-Uni et en Allemagne. En été 2016, Booking.com et ses filales ont été les premiers en termes de dépenses dans la catégorie Voyage et tourisme pour Google Adwords dépensant 3,5 milliards de dollar dans le PPC (pay per click) c’est à dire paiement au clic.

Digitalisation

Booking avec son lancement en 1996 a été l’un des pionniers d’internet et de la digitalisation, la marketplace maintiendra son poste d’avant garde avec l’arrivée des smartphones.

En novembre 2010, la société lance une application mobile pour iPad puis en février 2011 elle lance son application sur Android. En avril 2012, Booking lance “Booking Tonight” une application de réservation à la “dernière minute” .

En décembre 2012, la société lance son application Kindle, qui peut être téléchargée dans tous les Appstores d’Amazon.

Comment Booking Holdings fait de l’argent :

Les revenus principaux de Booking peuvent être organisés en deux parties :

Agence : Booking Holdings agit en tant qu’”agent” pour un tiers qui cherche à vendre ses services. Quand un utilisateur réserve une chambre via le site une commission est prélevée.

Recettes publicitaires : un flux de revenu sous estimé de Booking Holdings, les emplacements publicitaires que vous voyez sur les différents sites du groupe s’arrachent à prix d’or, parfois même par les concurrents de Bookings eux-mêmes.

Quels sont les défis à relever pour la création d’une marketplace comme Booking.com ?

  1. Il est difficile de rivaliser avec les géants du commerce en ligne.
    De nos jours, se faire une place sur un créneau concurrentiel est une tâche complexe avec des géants leader déjà bien ancrés. Le but ici est de créer une marketplace unique en son genre avec des produits et/ou des services différents ou plus innovants que ceux des concurrents. Il est possible d’innover sur la communication plutôt que sur le produit.
  2. Il est difficile d’attirer et surtout de fidéliser à la fois les vendeurs et les acheteurs. Lorsque vous gérez votre marketplace, vous devez relever le défi d’engager les acheteurs et les vendeurs et cela afin de les faire revenir de manière récurrente sur le site. Vous pouvez notamment donner des conseils aux vendeurs sur ce qu’il faut offrir en partageant vos données sur la demande. Cela satisfait les vendeurs ainsi que les acheteurs qui obtiennent des produits répondant à leurs besoins.
  3. Le problème des fakes et des arnaqueurs
    L’un des maux qui gangrène le plus les marketplaces est l’arnaque, les fakes ou les doublons, ces derniers dégoûtent les utilisateurs de votre marketplace les poussant à chercher ailleurs. Un système de signalement efficace et une équipe réactive peut s’avérer nécessaire pour supprimer ce genre d’annonces.
amazon prime