golfe du Morbihan

Le golfe du Morbihan à vélo électrique

Dolmens et menhirs vous accompagnent au milieu de terre et mer, au sud de la Bretagne dans le golfe du Morbihan. Avec un foisonnement de modestes chaussées et des rives particulièrement découpées, les variantes du plaisir sont infinies sur cette ronde de 125 Km à effectuer en 2 jours à vélo électrique.

De vannes à Larmor Baden

Les imposants remparts de Vannes font se souvenir de la destinée des Vénètes à l’époque romaine. Ensuite le rang de capitale ducale de la ville au Moyen Age. On récupère cette ambiance dans le lacis de petites rues aux alentours de la cathédrale Saint-Pierre… Avec une abondance de maisons à colombages. Par le pont qui enjambe le Vincin, on atteint progressivement la rive occidentale du golfe du Morbihan. « Petite mer », en breton, cette remarquable zone de 300 Km carrés préserve 52 îles de toutes tailles et de toutes formes, dont la plupart sont inhabitées.

À l’avancée d’Arradon se dévoilent les contours plats de l’île d’Arz. Trois baies plus loin, du Port-Blanc, il ne faut que 5 minutes à vélo électrique de traversée pour aller explorer l’incroyable île aux Moines, en forme de croix. Epousant l’anse de Kerdelan, le des marécages de Pen en Toul et des parcs à huîtres, le parcours à vélo électrique arrive dans la riante Larmor-Baden. Au centre d’un modeste archipel, se situe le célèbre cairn de l’îlot de Gavrinis et l’exotique accessible à marée basse.

De Larmor-Baden à Auray

Toujours jalonnée de Vasières et de chantiers ostréicoles, la promenade à vélo électrique se prolonge à travers les anses de Locquimel et de Baden… Via l’étang de Toulvern, pour rallier le charmant port du cours d’eau du Bono. Plus au nord, Saint-Goustan concentre un bel ensemble de quais en granite et de demeures à pans de bois. Le tablier de l’antique pont mène la butte médiévale d’Auray, marquée par l’église Saint-Gildas, de look Renaissance. Six Km plus loin se dresse la basilique dédiée Sainte-Anne, le plus important endroit de pèlerinage de Bretagne.

D’Auray à Locmariaquer

Cap à vélo électrique en direction de la rivière de Crac’h… Avec sa chaussée côtière découvrant le port de La Trinité-sur-Mer, qui jouxte les célèbres alignements de Carnac. Effectuant le tour complet de la péninsule de Saint-Philibert, on se dirige en direction de Locmariaquer. Table des Marchands, Pierre de la Fée, allée des Pierres plates, tumulus du Mané-Lud y représentent quelques-uns des fleurons des 3 100 mégalithes qui parsèment la région. De multiples mystères enveloppent aussi ces pierres sacrées, érigées aux environs de 4600 et 2000 avant Jésus-Christ. Profitez-en pour faire une escale.

À voir obligatoirement dans le golfe du Morbihan… Le Cairn de Gavrinis

Cet incroyable témoignage préhistorique s’offre sous la forme d’une sépulture constituée d’énormes dalles de granite. Celles-ci sont couvertes de gravures avec une multitude de motifs. L’ouvrage titanesque aurait été édifié aux environs de 3500 ans avant Jésus-Christ. Là le cycliste pourra recharger ses batteries ou entretenir son vélo.

De Locmariaquer à Saint-Gildas-De-Rhuys

Le lendemain, une mini croisière donne la possibilité de franchir la passe de l’entrée du golfe… Large de seulement 900 m et animée d’un puissant courant. On aborde à Port-Navalo, dans la presqu’île de Rhuys, composée d’une Côte nord ponctuée d’anfractuosités rocheuses et d’un rivage sud ourlé de plages de sable. Pour ne rien rater des principales curiosités, le trajet à vélo électrique zigzague d’une Côte à l’autre. Ainsi, du panorama de l’avancée de Bilgroix, on file en direction de Arzon. Voici la marina du Crouesty. Avec plus de 1 500 places, il s’agit du plus grand port breton. On gagne après coup le tumulus du Petit Mont, pour détailler, au large, Belle-Ile et les iles d’Houat et d’Hoedic, de la même manière que toute la baie de Quiberon. Nouveau crochet par le moulin à marée de Pen Castel, avant d’atteindre le plaisant bourg de l’abbaye de Saint-Gildas.

De Saint-Gildas-De-Rhuys à Séné

Depuis Sarzeau, après un dernier regard au rivage de la Côte des Mégalithes, par-delà les des marécages salants, il est temps de voir la forteresse de Suscinio. Ensuite la résidence de Kerguet et le château de Kerlévenan. Entre 2 rias, suivant la courbure du golfe, le bac de l’avancée du Passage conduit aux lagunes salées de Séné, transformées en une précieuse réserve naturelle.

À voir obligatoirement… L’abbaye De Saint-Gildas-De-Rhuys

Fondé au VIe siècle, le domaine a subi les outrages de l’Histoire. L’église actuelle mêle façade baroque, chœur et transept romans, retable Renaissance, de la même manière que le trésor des reliques.

De Séné à Vannes

De Cadouarn à Barrarach avec votre vélo électrique, sur votre gauche, les tables à huîtres ceinturent les îles de Boëd et de Boëdic. On embarque pour 3 minutes de bateau, et c’est par les jolies résidences de la presqu’île de Conleau que l’on pédale facilement grâce à l’assistance du vélo électrique en direction du port de loisir de Vannes, qui s’enfonce jusqu’au cœur de la Ville, avec de nouvelles perspectives sur les remparts.

À voir obligatoirement… Le château de Suscinio

Bien restaurée, cette résidence médiévale des ducs de Bretagne comporte une puissante enceinte défendue par six tours et un pont-levis. Entre 2 chasses, les invités profitaient des somptueux aménagements du logis principal.